Rechercher

Psychomotricité & bébé?

La psychomotricité !... Vous en avez peut-être déjà entendu parler, lu un article ou peut-être même que vous avez déjà consulté un psychométricien pour votre enfant ?

Le psychométricien a un rôle tout particulier en soutien à la parentalité ...

Alors? Quand faire appel à ce praticien ? Pourquoi ? Comment ?

J'ai sollicité Céline et Mélody, psychométriciennes dans le Nord des Landes, pour vous faire découvrir ou redécouvrir cette méthode thérapeutique au travers d'un interview que voici :


1. Présentation : 


Nous sommes deux psychomotriciennes diplômées d’Etat de l’IFP de Bordeaux : 

- Céline : "Diplômée en 2014, j’ai exercé dans plusieurs types d'établissements avant de me

lancer en libéral que je pratique désormais à temps plein sur les communes de Parentis et

Mimizan. Je propose des ateliers d’éveil psychomoteur et sensoriel à la crèche de Mimizan." 

- Mélody : "Diplômée en 2019, j’intègre un SESSAD TSA à temps partiel à Parentis-en-Born.

En 2020, je rejoins Céline dans l’aventure du libéral sur les cabinets de Mimizan et de

Parentis et à domicile sur le secteur de Biscarrosse."


C’est quoi la psychomotricité ? 


La psychomotricité est une profession paramédicale réglementée classée dans le groupe des

métiers de la rééducation. Le psychomotricien accompagne les personnes de tout âge (du

nouveau-né à la personne âgée) présentant des difficultés altérant l’usage, l’image et

l’investissement du corps à travers tous ses modes d’expression (motricité, expression

émotionnelle et relationnelle); on parle alors de trouble psychomoteur.

Nos principales missions se situent à quatre niveaux : les dépister, les prévenir, les rééduquer, les accompagner. 

Pour cela, nous utilisons des médiations corporelles, la relaxation, le jeu, des outils

rééducatifs, des parcours psychomoteurs, etc.  


- Quelle place possède le psychomotricien dans le soutien à la parentalité ? 


De par sa formation, le psychomotricien est qualifié “d’expert” du développement

psychomoteur de l’enfant. La famille consulte un psychomotricien soit à sa propre initiative, soit après orientation par un médecin généraliste, pédiatre, ou autre professionnel de santé.  

Les principaux motifs de consultation en psychomotricité sont : 

- Dans le cadre d’une prématurité : Afin de prévenir un quelconque retard de développement

en guidant les parents sur la réalisation de stimulations sensorielles et motrices : déplacement,

attention conjointe, etc.

- Dans le cadre d’un questionnement sur le développement :

Le psychomotricien accueille des familles qui se questionnent sur une particularité dans le développement de leur enfant (manque d’exploration, difficulté pour se retourner / tenir assis / rester sur le ventre / pour pointer / se déplacer, etc). Chaque bébé a son propre rythme.

Nous sommes formées, par des bilans adaptés, à repérer des signes d’alerte de retard de développement. A l’aide des parents, nous pouvons repérer où en est exactement le bébé dans son développement en terme de socialisation, de langage, de motricité globale et de motricité fine et ainsi soit les rassurer, soit les guider sur des exercices à réaliser, soit les diriger vers d’autres soignants si les signes d’alerte s’avéraient concrétisés par le bilan. 

- Dans le cadre d’un retard de développement psychomoteur ou de la présence de signes

d’alerte :

un suivi en psychomotricité est proposé auprès de l’enfant, toujours en présence de l’un de ses parents. Les stimulations sont alors multiples : jeux moteurs, jeux sensoriels, massage, relaxation, technique d’aide au déplacement, technique de mobilisation active/passive afin de soutenir les acquisitions psychomotrices et son développement moteur et cognitif (et oui c’est du mouvement que naît l'intelligence!). Notre rôle auprès de l’enfant va être de l’accompagner dans son développement moteur et sensoriel en lui proposant des jeux, stimulations sensorielles, stimulations motrices adaptées à son niveau de développement. C’est ce que nous proposons lorsque nous exerçons en tant qu’intervenante en crèche. 


Le mot de la fin : 

La motricité libre est le plus beau cadeau que les parents puissent offrir à leur enfant. Elle est

simple à expérimenter mais il arrive que des enfants ou parents connaissent des difficultés.

Dans son cabinet, le psychomotricien offre un cadre sécurisant et bienveillant pour repérer

une difficulté, encourager les savoirs des parents et les apprentissages de bébé. 


Le spoiler de la fin : 

Céline part en formation “mouvement du nourrisson” en Avril 2022. Par la suite, un projet

d’atelier d’accompagnement à la motricité libre devrait voir le jour... !


Retrouvez plus d'informations et les coordonnées de Mélody et Céline juste ici:






28 vues0 commentaire